La publicité est morte, vive le storytelling digital !

Après la publicité de masse dans les années 2000, la publicité personnalisée dans les années 2010, qu'en sera t-il des années 2020 ? Une publicité ultra-personnalisée ? Un marketing expérientiel ? Nous on parie sur le storytelling, et particulièrement sur le storytelling digital. Et ça nous est apparu encore plus flagrant pendant le confinement. Plus d'utilité sociale, moins de commercial. Plus d'histoires, moins de pubs. Pourquoi le storytelling digital ? Parce que tout change. Et que tout est lié. La consommation se transforme Une consommation éclairée et responsable, qui banni d'un côté la production de masse et de l'autre l'opacité des marques en matière de communication. La transparence et la relation client influencent désormais bien plus l'image de marque que des remises commerciales et autres bons promotionnels. Les gens n'aiment pas les pubs... ...alors qu'ils adorent les marques. En tout cas les marques qui ont quelque chose à raconter. Ils s'attachent aux marques qui mettent un point d'honneur à leur partager des histoires et à susciter des émotions. Et les émotions font consommer. Win-win. La donnée n'est rien sans l'humain Avec des techniques de Growth-Hacking, on collecte certes, mais on écoute, on apprend, on comprend et on traduit. La donnée, c'est avant tout un échange. Et on transforme cette échange en relation. On ne gagne plus un client, on gagne un membre. Désormais, l'engagement d'une communauté est plus forte que l'engagement d'une clientèle. À vous de créer et fédérer cette communauté autour de valeurs communes.... véhiculées par le storytelling digital. Le storytelling digital chez Stories On ne souhaite pas que vos prospects et vos clients soient pollués et interrompus par des pubs. On veut qu'ils soient bercés par votre histoire et qu'ils prennent du plaisir à chacune de vos prises de parole.
On travaille nos process et nos outils pour vous proposer une stratégie agile et une exécution maligne. On est comme vous : on aime essayer. "Je n'aurai pas dû" est une phrase qui fait bien plus mal que "j'aurai dû". C'est pour cela que l'on cherchera toujours à déployer votre plein potentiel. Au final, notre histoire n'a de sens que si on donne un sens à votre histoire. It's time for Stories.

Nous contacter
Abonnez-vous à notre newsletter

© 2020 Stories by Dazl